Mali : Iyad, le vrai parrain de la CMA

Article : Mali : Iyad, le vrai parrain de la CMA
7 mai 2016

Mali : Iyad, le vrai parrain de la CMA

En réalité, vouloir créer une différence entre la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et le chef terroriste Iyad Ag Ghaly relève d’une grande naïveté ou, pis, de la mauvaise foi. La CMA est au service d’Ançardine. Il existe entre les deux groupes un système de vases communicants où, selon les intérêts de l’heure, les combattants se recyclent en rebelles maliens avec lesquels il faut négocier ou en terroristes infréquentables. La France ne peut ignorer cette situation.

Mali : Iyad, le vrai parrain de la CMA
Mali : Iyad, le vrai parrain de la CMA

Si quelqu’un nourrit encore des doutes là-dessus, qu’il se réfère au récent appel lancé, par voie de presse, par l’Amenokal (chef traditionnel des Ifoghas) de Kidal et non moins député au parlement malien, Mohamed Ag Intallah. Il vient d’appeler à la négociation avec les « jihadistes » du Mali. A en croire l’Amenokal, si le Mali parvient à faire la paix avec ses propres « jihadistes », ceux-ci l’aideront à se débarrasser des « jihadistes » venus d’ailleurs. « Les Américains ont été obligés de parler discrètement avec les talibans (en Afghanistan), les Algériens ont discuté avec leurs islamistes.

Nous, pour avoir la paix définitive, nous devons parler avec les jihadistes maliens, leur dire que ce qu’ils font n’a rien à voir avec l’islam », conseille le député de Kidal. Et d’ajouter: « Ceux qui disent qu’il faut appliquer la charia, couper des mains, il faut qu’on leur prouve, par la discussion, qu’ils sont dépassés ». Mohamed Ag Intallah fait, ici, allusion à Iyad, à Amadou Kouffa et à leurs alliés d’Al-Qaïda au Maghreb islamique. Or, on se souvient qu’il y a à peine quelques mois, la CMA demandait l’application diligente des accords de paix d’Alger en vue de « mettre les terroristes hors d’état de nuire ».

Abdoulaye Guindo

Partagez

Commentaires